Calopsittes et Psittacidés

Tout sur la Calopsitte et autres Becs Crochus
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 crise d’épilepsie?!!??!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hicks38
Membre trés actif
Membre trés actif


Masculin
Nombre de messages : 116
Age : 26
Localisation : Grenoble
Emploi : Etudiant
Loisirs : animaux, poésie
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: crise d’épilepsie?!!??!!   Sam 26 Avr - 7:34

Un de mes oisillons (environ 18 jours), allait bien dans l'après midi quand je les ai pris un peu (je les manipule au nid).
Et je me suis aperçu il y a quinze minutes qu'il bouge les ailes de manière incontrôlée, comme des convulsions et sa respiration et son rythme cardiaque sont soutenus...

Que puis-je faire? c'est bien de l'épilepsie?

Le pauvre :'(
Revenir en haut Aller en bas
mavie
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4125
Age : 57
Localisation : Cavaillon en Provence
Emploi : aucun - en invalidité
Loisirs : mes animaux, les Jeunes et leurs études, l'ordi, les livres
Date d'inscription : 09/10/2012

MessageSujet: Re: crise d’épilepsie?!!??!!   Sam 26 Avr - 7:43

Ne peut-il avoir quelque chose de ''coincé'' dans le bec ???? comment va-t-il ???? cela s'apaise-t-il ????
Revenir en haut Aller en bas
Hicks38
Membre trés actif
Membre trés actif


Masculin
Nombre de messages : 116
Age : 26
Localisation : Grenoble
Emploi : Etudiant
Loisirs : animaux, poésie
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: Re: crise d’épilepsie?!!??!!   Sam 26 Avr - 9:50

Merci de ta réponse Mavie.

Je n'ai pas l'impression! J'ai cru aussi qu'il pouvait être en train de s'étouffer mais il serait déjà mort et de toute façon je n'ai rien vu en le prenant dans la main.
Il semble s'être calmé et ça va un peu mieux, mais j'ai peur que ça recommence. Après tout l'épilepsie ce sont des crises.
Quelqu'un a-t-il déjà eu des calopsittes épileptiques et si oui y'a-t-il quelque chose à faire?
Est ce passé à la longue ou est ce à vie?
Revenir en haut Aller en bas
mavie
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4125
Age : 57
Localisation : Cavaillon en Provence
Emploi : aucun - en invalidité
Loisirs : mes animaux, les Jeunes et leurs études, l'ordi, les livres
Date d'inscription : 09/10/2012

MessageSujet: Re: crise d’épilepsie?!!??!!   Sam 26 Avr - 17:06

j'ai chercher sur le net... pas trop aimé ce que j'ai lu.... mais aux symptômes, reconnais-tu ''la crise'' de ton oiseau ???? y a -t-il eu chute ? renversement de l'oiseau ? ''inconscience ?''

je te fais un copier/coller de l'article.... mais ne vas pas le prendre comme un diagnostic ou un traitement à faire.... c'est juste une INFORMATION

Les maladies essentielles du système nerveux sont rares chez les oiseaux ; on n'a guère remarqué chez eux que l'épilepsie, dont nous allons parler.

Epilepsie. — L'épilepsie est une maladie nerveuse caractérisée par des accès convulsifs avec perte du sentiment, séparés par des intervalles irréguliers pendant lesquels l'oiseau présente tous les signes de la santé.
 L'épilepsie chez l'homme et les grands animaux a des causes assez obscures ou plutôt encore inconnues ; les rares cas que nous avons observés chez des oiseaux étaient dus à des compressions du cerveau, soit par des tumeurs, soit par une lésion accidentelle de l'enveloppe cranienne.
 Un exemple d'épilepsie dû à la première cause nous a été fourni par une famille de faisans dorés dont tous les sujets ont successivement succombé à la diphtérie ; au début de l'épidémie, un beau coq nous frappa par des accès épileptiques qui le prenaient chaque fois qu'on s'approchait de lui et qu'on l'effrayait. A sa mort, l'autopsie nous montra une tumeur diphtérique à la base du crâne ; il en avait, de plus, dans le foie et dans les intestins et ce sont ces dernières, plus récentes, qui ont amené la terminaison fatale.
 Nous devons à un de nos correspondants, M. de C..., la relation d'un cas d'épilepsie dû à une singulière cause : Un coq Campine de sa basse-cour ayant eu la crête gelée pendant le rigoureux hiver que nous venons de traverser, était souvent poursuivi par un autre coq plus âgé, et, pour se soustraire à ces attaques se juchait sur le perchoir le plus élevé du parquet, tout à fait sous la toiture contre laquelle sa tête frottait, ce qui amena l'usure complète de la crête et la dénudation du sommet du crâne. C'est alors que les accès épileptique se déclarèrent sur ce sujet : ils se traduisaient par une contorsion complète du cou et une inconscience absolue des actes ; le bec se retournait complètement en l'air et l'animal se roulait sur lui-même en reculant. Les attaques ne duraient que deux ou trois minutes, et pendant un instant encore le cou restait légèrement contourné, et l'animal ne pouvait se porter en avant ; puis tout rentrait dans l'ordre. Nous ignorons comment s'est terminée cette affection.
D'autres observateurs ont constaté chez les oiseaux des cas dépilepsie sans cause appréciable :
 M. Trasbot, professeur de clinique à l'Ecole d'Alfort, a observé un cas très intéressant d'épilepsie chez un moineau ; il l'avait vu tomber d'un arbre du parc de l'Ecole, en proie à un accès et l'avait mis dans une cage pour l'étudier. Dans le commencement de son emprisonnement, on provoquait chez ce petit animal les accès presque à volonté ; un simple battement de main ou même la seule présence de l'observateur près du coin où il était renfermé, les déterminaient aussitôt : d'abord, il poussait des cris aigus comparables à ceux que font entendre la plupart des oiseaux lorsqu'ils sont effrayés ; puis il exécutait presqu'en même temps des battements rapides et désordonnés des ailes et des pattes, tombait tanôt sur un côté, tantôt sur l'autre ; quelquefois même il se renversait littéralement sur le dos et agitait violemment ses membres ; montrait des roulements d'yeux, des torsions complètes du cou, des mouvements cloniques du bec, etc., etc. ; enfin, il était en proie à toutes les convulsions que l'on constate chez les animaux épileptiques, à quelqu'espèce qu'ils appartiennent. Cette partie de l'accès durait de trente secondes à une ou deux minutes et était remplacée par une deuxième phase caractérisée par un collapsus général pendant lequel le pauvret était complètement insensible et absolument inerte. Le relâchement si remarquable dont il s'agit et qui parut à M. Trasbot en quelque sorte plus profond et plus prolongé que dans beaucoup d'autres espèces, ne disparaissait guère qu'après dix ou quinze minutes ; ce temps écoulé, le sujet reprenait graduellement l'usage de ses sens ; il essayait d'abord de se mettre debout en s'étayant de son bec et de ses ailes ; enfin, après avoir titubé et trébuché pendant quelques instants, il reprenait sa position bipédale régulière et il n'y paraissait plus jusqu'à nouvel accès. Cependant, si dans ce moment quelqu'un s'approchait de lui ou si un bruit quelconque l'excitait, il cherchait à s'envoler et retombait aussitôt sous le coup d'une crise nouvelle tout à fait semblable à la première. M. Trasbot l'a vu, dans ces conditions, éprouver trois secousses successives dans la même matinée. Plus tard, il devint de moins en moins impressionnable et, au bout de quelque temps, il prit sa volée sans la moindre irrégularité dans ses mouvements, et laissa par cette fugue l'étude de M. Trasbot inachevée.
 Un auteur allemand Friedberger a aussi observé l'épilepsie chez un pinson et cette dernière observation est particulièrement intéressante parce que l'auteur a traité l'oiseau en lui donnant comme boisson une solution de bromure de potassium qui paraît avoir joué un excellent rôle dans la guérison (1).


 M. Ch. Féré a communiqué à la Société de Biologie (2) une observation d'épilepsie sur un serein âgé de 2 ans 1/2 qui, depuis six mois, était atteint de crises convulsives et d'une modification du caractère : il avait perdu sa vivacité et ne chantait plus. L'oiseau fut soumis au traitement brômuré, on lui donna en boisson une solution de 0,50 % et on le maintint en observation. Pendant les premiers jours, il continua à avoir des attaques qui se présentaient de la manière suivante : Il restait un moment fixe en soulevant légèrement les deux ailes, les paupières se mettaient à clignoter rapidement, la tête s'agitait d'un mouvement de rotation alternatif sur son axe, en même temps que le cou se tordait à gauche, puis il tombait sur le côté droit en agitant les ailes et les pattes. Les mouvements d'abord rapides se ralentissaient, puis s'arrêtaient tout à fait au bout de trente à quarante secondes ; l'oiseau restait un instant sur le flanc, puis se relevait et marchait en avant en frappant le sol avec son bec. L'inconscience paraissait absolue ; il se laissait pousser sans chercher à s'enfuir. Au bout de deux à trois minutes, il redevenait capable de voler.... Au bout de trois semaines de traitement, les troubles convulsifs avaient disparu, l'oiseau avait repris son chant. Il a été accouplé avec une femelle et a eu un petit. Depuis, sa guérison ne s'est pas démentie.
 Les oiseaux prennent facilement le bromure de potassium dans leur boisson, d'après les constatations de M. Féré ; il en a fait prendre ainsi à des pigeons jusqu'à 1 et 2 %. La première dose peut être tolérée pendant des mois ; la seconde détermine des effets de bromisme comme chez l'homme : somnolence, inappétence, amaigrissement, titubation, chute sur le dos et état de mort apparente, et finalement, mort réelle. Sur deux pigeons ainsi intoxiqués pesant ensemble 622 grammes ; incinérés, ils ont fournis 47 gr. 50 de cendres dans laquelle on a trouvé 3,75 de bromure.



je cherche encore


Dernière édition par mavie le Sam 26 Avr - 17:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
mavie
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4125
Age : 57
Localisation : Cavaillon en Provence
Emploi : aucun - en invalidité
Loisirs : mes animaux, les Jeunes et leurs études, l'ordi, les livres
Date d'inscription : 09/10/2012

MessageSujet: Re: crise d’épilepsie?!!??!!   Sam 26 Avr - 17:37

j'ai encore trouvé ça...
L'épilepsie est une maladie du cerveau: son diagnostic précoce nécessite d'écarter les autres pathologies également responsables de troubles nerveux.
L'animal épileptique vit tout à fait normalement entre les crises. Celles-ci sont le plus souvent espacées. Aussi spectaculaires soient-elles, elles ne mettent pas en danger immédiat la vie de l'animal.
Le traitement quotidien des animaux atteints permet d'atténuer et espacer les crises, sans pour autant les supprimer totalement.
On cherche à éviter la répétition excessive des crises, leur enchaînement ininterrompu ou leur durée anormalement longue, qui peuvent générer des lésions indésirables.
Les consignes en cas de crise épisodique sont simples: ne rien faire. Dans certains cas seulement, un traitement ponctuel de la crise est confié aux maîtres.


Les crises d'épilepsie des chiens, chats et autres animaux résultent de petits dysfonctionnements du cerveau. Quelle que soit l'intensité des symptômes observés, ils justifient une consultation auprès de votre vétérinaire. Selon le cas, un traitement sera mis en place, permettant d'améliorer le confort de vie de l'animal et son entourage.

L'ANIMAL EST NORMAL ENTRE LES CRISES
Les animaux atteints d'épilepsie vivent normalement entre les crises: l'activité, l'appétit et le caractère ne sont pas modifiés par cette maladie. Lorsqu'il est mis en place, le traitement quotidien permet d'éviter l'augmentation du nombre de crises et de leur importance.

LES CRISES D'EPILEPSIE
Les crises sont parfois si discrètes que les maîtres ne s'en apperçoivent pas tout de suite: légère trémulation musculaire d'une patte, du flanc ou de quelques muscles du visage, une absence de quelques secondes pendant laquelle l'animal ne réagit pas aussi rapidement que d'habitude etc.
D'autres manifestations intriguent les maîtres: gobage de mouches imaginaires, mâchonnements, salivation sans raison, vomissement isolé etc.
Les crises convulsives elles-mêmes peuvent passer inapperçues, tant elles sont brèves. Elles peuvent également se produire à votre insu, en votre absence.
Les convulsions, lorsqu'elles sont observées, sont plus spectaculaires que dangereuses.

QUAND CONSULTER ?
Présentez votre compagnon au vétérinaire dès les premiers signes anormaux, même s'ils paraissent anodins.
D'autres maladies peuvent en effet mimer l'épilepsie: elles méritent d'être explorées afin d'être diagnostiquées et soignées à temps.
Pour les animaux déjà connus pour leur épilepsie, un raccourcissement du calendrier des crises, leur enchaînement sans interruption ou leur durée anormalement longue (>20 minutes) conduisent à consulter sans tarder.

LES CONVULSIONS de l'EPILEPSIE
Même si elles paraissent toujours trop longues aux maîtres, les crises convulsives sont en principe courtes (3 minutes environ) en cas d'épilepsie. Convulsions toniques, chute, pédalages, vocalises, yeux révulsés, face crispée, émission involontaire d'urine et de selles sont habituels puis cessent spontanément en fin de crise.
L'animal peut rester hagard quelques minutes après la crise, certains cherchent à boire ou manger (attendre ½ heure au moins), d'autres se cachent ou demandent des caresses. Ces symptômes durent parfois plus longtemps.

J'AI L'IMPRESSION QU'IL SENT VENIR LES CRISES
L'animal et son maître ont quelquefois l'impression de voir venir les crises dans les minutes ou les heures qui précèdent: inconfort, recherche du contact ou refuge dans un recoin sont parfois les signes annonciateurs.

QUE FAIRE POUR CALMER LES CRISES ?
Aucune caresse, aucune parole réconfortante ne peut raccourcir ou atténuer la crise à venir ou en cours. Au contraire, la consigne est de ne pas toucher l'animal, de ne pas faire de bruit et de placer la pièce dans la pénombre. La seule précaution vise à éviter la chute d'objets et les blessures involontaires de l'animal et de l'entourage. Profitez-en pour tranquilliser les personnes émotives qui seraient présentes.
S'il le juge utile, votre vétérinaire prescrira un médicament réservé aux animaux présentant des crises particulièrement prononcées, trop longues ou fréquentes. Administré lors de la crise, ce traitement la raccourcit, en réduit l'intensité et évite que d'autres lui succèdent.

LE TRAITEMENT QUOTIDIEN
Lorsque l'importance et la fréquence des crises le justifient, un traitement quotidien est mis en place. Administré consciencieusement, il permet d'espacer les crises, sans prétendre les supprimer tout à fait. Le choix du médicament, sa posologie et la fréquence d'administration font l'objet d'un suivi afin de personnaliser le traitement.

N'hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.


et ça

* L'Epilepsie chez l'oiseau se voit par ses plumes hérissés, il bat des ailes et chute généralement au fond de la cage et est prit en convulsion. Il y a souvent plusieurs crises avant la mort, entre lesquelles l'oiseau semble tout à fait normal. Les causes peuvent être une frayeur ou un traumatisme entraînant une congestion cérébrale, ou une nourriture mal équilibrée et trop riche.
Revenir en haut Aller en bas
bialine
Super Membre
Super Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2266
Age : 37
Localisation : Bouches du Rhône
Emploi : Monitrice éducatrice
Loisirs : Nature
Date d'inscription : 03/04/2011

MessageSujet: Re: crise d’épilepsie?!!??!!   Sam 26 Avr - 18:57

J'ai eu un canari épileptique.

Il avait beaucoup de crise et tombait de la hauteur ou il était pour s'écraser au sol. Il s’abîmait toutes les ailes. j'avais fini par le mettre dans une petite cage pour ne pas qu'il tombe se si haut.
Revenir en haut Aller en bas
Hicks38
Membre trés actif
Membre trés actif


Masculin
Nombre de messages : 116
Age : 26
Localisation : Grenoble
Emploi : Etudiant
Loisirs : animaux, poésie
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: Re: crise d’épilepsie?!!??!!   Sam 26 Avr - 20:34

Merci beaucoup pour vos réponses!
Et bien il n'a pas chuté , ni reçu de coups.
Il avait juste des spasmes dans les ailes mais pas au point décrit dans l'article (renversement sur le dos, yeux révulsés...). Il bougeait ses ailes et il semblait perdre l'équilibre car il posait la pointe de son bec contre le sol ou un appui.
Comme il n'a qu'une petite vingtaine de jours je ne peux pas encore décrire comment son ses plumes lors des crises.
Je vais surveiller, peut-être a-t-il été stressé par je ne sais quoi qui l'a paniqué mais en plus quand je le sors avec ses frères/ et ou soeurs il n'avait pas plus peur qu'eux c'est vraiment une crise hier soir.
Revenir en haut Aller en bas
Hicks38
Membre trés actif
Membre trés actif


Masculin
Nombre de messages : 116
Age : 26
Localisation : Grenoble
Emploi : Etudiant
Loisirs : animaux, poésie
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: Re: crise d’épilepsie?!!??!!   Sam 26 Avr - 20:34

Sont*
Revenir en haut Aller en bas
Hicks38
Membre trés actif
Membre trés actif


Masculin
Nombre de messages : 116
Age : 26
Localisation : Grenoble
Emploi : Etudiant
Loisirs : animaux, poésie
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: Re: crise d’épilepsie?!!??!!   Mer 30 Avr - 10:04

Bonsoir, je continue à écrire dans ce sujet car l'oisillon qui a fait juste une fois des battements d'ailes qui semblaient incontrôlés a fait aujourd'hui des fientes (que j'ai pu voir quand je l'ai sorti du nid avec ses frères et soeurs pour les MAN) contenant des graines non digérées.

J'ai lu quelque part que ça pouvait être des vers.
Je n'ai jamais vermifugé ses parents, ni son frère de la couvée de l'année dernière. Je sais je vais le faire... mais si je dois le vermifuger, comment puis je vermifuger un oisillon? Car apparemment c'est dans l'eau (mais il ne boit pas seul vous vous en doutez)... je mets dans l'eau de toutes mes calo?

merci de m'éclairer. Je pense aller voir le véto demain ou selon vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Psichee
Super Membre
Super Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2673
Age : 26
Localisation : Belgique
Emploi : /
Loisirs : Dessin, lecture, animaux, jeux, etc.
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: Re: crise d’épilepsie?!!??!!   Jeu 1 Mai - 9:43

Il est préférable de consulter un vétérinaire, le vermifuge chez les oisillons est délicat, et ça peut ne pas être causé par des vers mais par d'autres maladies (bactéries ou virus), le stress peut aussi causer une mauvaise digestion, un manque de flore, etc. C'est pour ça qu'il est préférable de consulter, en plus d'être une multitude de choses possibles un oisillon est sensible et tu peux avoir tout le monde qui est contaminé et lui seul qui présente des symptômes.

Tiens-nous au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Hicks38
Membre trés actif
Membre trés actif


Masculin
Nombre de messages : 116
Age : 26
Localisation : Grenoble
Emploi : Etudiant
Loisirs : animaux, poésie
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: Re: crise d’épilepsie?!!??!!   Jeu 1 Mai - 10:23

Merci.

J'ai été voir le véto, juste la flore intestinale déséQuilibrée. J'ai des vitamines, des croquettes à acheter et une patée vivifiante (eau chaude + poudre, qui fait une purée). Par contre pour cette dernière ils n'ont pas l'air d'aimer. Vous auriez des astuces? Je n'ai pas envie de les forcer surtout qu'ils restent des MAN et non des EAM Smile

Revenir en haut Aller en bas
Psichee
Super Membre
Super Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2673
Age : 26
Localisation : Belgique
Emploi : /
Loisirs : Dessin, lecture, animaux, jeux, etc.
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: Re: crise d’épilepsie?!!??!!   Jeu 1 Mai - 20:49

Ha chouette, ça se règle vite ça =).

Et je n'ai pas d'astuce désolée.

Et qu'a-t-il dit pour les sortes de crises que tu as décrites?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: crise d’épilepsie?!!??!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
crise d’épilepsie?!!??!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crise d'épilepsie
» Gypsy: crise d'épilepsie ou AVC ou ??
» demande d'aide si s'est vraiment une Crise d'épilepsie
» crise d'épilepsie ??
» Mon chien a fait une crise d'épilepsie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Calopsittes et Psittacidés :: URGENCES-
Sauter vers: